Non classé

Mon tour de France – Jour 82 – ARRIVEE

14 août 2021

Margaux a dormi dans mon hamac, pour tester. Avec Polo, ils font la paire ! 

Je me réveille tôt pour l’émission radio, il fait doux, et je suis déjà super excitée à l’idée de rentrer. 

Retour au camp où je réveille la troupe : on se prend un petit déjeuner tous ensemble, mais POlo a vraiment trop mal à son genoux pour continuer… Il décide d’arrêter son voyage et de repartir comme il peut, pour rejoindre sa famille en vacances en Bretagne. Je suis un peu déçue et triste pour lui, mais je sais qu’il refera son voyage sans accroc très bientôt ! Avant de nous séparer, il offre son hamac à Margaux, c’est marrant. De notre côté, on replie et on y va, car de grosses chaleurs sont prévues dans la journée, et Sonia a du mal à supporter le soleil. Il faut donc qu’on fasse la route avant l’après-midi. On fait nos “au revoir” à Polo et Patrick, puis zou, c’est parti. 

J’ai du mal à réaliser que c’est mon dernier jour de pédalage… 

On fait une pause à Marans, Sonia a un peu de mal, et Margaux et moi, on est fatiguées aussi mine de rien. Il reste peu de distance, mais elle nous apparaît plutôt compliquée. Pourtant moi je suis portée par l’envie de rentrer, donc je sais que je ferais les derniers kilomètres coûte que coûte. On se perd un petit peu en repartant, et on décide donc de carburer, de ne plus s’arrêter, de faire les derniers kilomètres le plus vite possible pour éviter la chaleur (il est déjà presque midi). C’est un peu la journée “Warrior”.

En parallèle, je commence à avoir des messages de mes amis et de ma famille. Ils savent que je vais rentrer dans la journée, et me demandent où me retrouver, ce qui est prévu… Je dois donc organiser mon arrivée, pédaler, et encourager les filles qui donnent tout ce qu’elles ont. Finalement, ça se goupille pas trop mal, on force, on puise dans nos réserves, mais on finit par arriver vers 14h30 à La Rochelle. Dès qu’on arrive sur le canal de Rompsay, je reconnais la route… Et je ne réalise rien du tout. J’ai l’impression de rentrer d’un week-end avec des amies, comme si j’étais parti en à peine quelques jours. 

On rejoint ma sœur et des amis près de la plage de la Concurrence pour une citronnade d’arrivée (trop chaud pour la bière !) Je suis super heureuse de les retrouver, et qu’ils rencontrent Margaux et Sonia. 

J’ai longtemps pensé à ce jour d’arrivée, à mon retour. Il a été complètement différent de ce que j’imaginais, et il était très bien. C’est fou. 

On mange, puis on raccompagne les filles à l’auberge de jeunesse. Elles continueront leur route vers Bordeaux puis prendront le train pour rentrer. 

Moi je vois quelques personnes, puis je réenfourche mon vélo pour les derniers kilomètres, La Rochelle – Chatelaillon, où m’attendent mes grands parents, ma chambre et mes affaires que j’ai quittées il y a presque 3 mois déjà. 

Voilà, je l’ai fait.

Je n’arrive toujours pas à réaliser. 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *